En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus.

Développement durable, mesurer l’évolution des établissements avec la 2ème édition de Mon Observatoire du Développement Durable

L’implication des structures auprès de leurs parties prenantes doit aller bien au-delà d’un simple dialogue pour s’inscrire dans une démarche exemplaire de RSE. En tant qu’acteur économique du territoire, les secteurs sanitaire et médico-social contribuent au développement local par la création d’emploi, le développement technologique, l’investissement dans des initiatives de développement économique local ainsi que le renforcement de programmes sociaux, culturel et environnementaux pour les populations.

Dans Mon Observatoire du Développement Durable, le volet Sociétal se concentre principalement sur les enjeux suivants :

  • Développer l’accès aux soins et aux prestations
  • Promouvoir la bientraitance des patients et personnes accompagnées
  • Faciliter l’accès à l’emploi
  • Contribuer au développement local

Développer l’accès aux soins et aux prestations

Le nombre de territoires à faible densité médicale augmentera dans les années à venir. Plus généralement, l’exigence en matière de santé implique des efforts constants de prévention notamment auprès des populations les plus précaires. Les établissements et structures ont donc nécessairement une responsabilité en matière de développement de l’accès aux soins et aux prestations.

Près de trois-quarts des participants à Mon Observatoire du Développement Durable utilisent déjà le numérique comme un outil pour faciliter l’accès aux prestations dispensées et près de la moitié considèrent que cette démarche leur permet d’ores et déjà d’améliorer et / ou développer de nouvelles prestations.

De même en matière de prévention en santé publique, les trois-quarts des répondants concentrent principalement leurs actions sur les bénéficiaires de leur activité, bien souvent de façon épisodique.

Promouvoir la bientraitance des patients et personnes accompagnées

Centrée sur les relations qu’une organisation entretient avec ses parties prenantes, la RSE enrichit naturellement les actions de bientraitance. La démarche globale de prise en charge du patient ou de l’usager et d’accueil de l’entourage qui en découle vise à promouvoir le respect de leurs droits et libertés, leur écoute et la prise en compte de leurs besoins, tout en prévenant la maltraitance.

La bientraitance est un enjeu généralement bien intégré par les structures ayant répondu à la campagne de collecte 2017. Près de trois-quarts des structures ont formalisé un programme de « développement » de la bientraitance et un peu moins de la moitié suivent les résultats des plans d’actions résultant de ces programmes à l’aide d’indicateurs dédiés.

Faciliter l’accès à l’emploi

Les établissements sanitaires et médico-sociaux sont également des acteurs importants du développement socio-économique des régions françaises. En effet, 56% des structures emploient plus de la moitié de leurs effectifs localement.

Les hébergements et services pour personnes âgées ou pour personnes en situation de handicap ont su mieux que les autres tirer profit des contrats aidés de plus de 6 mois (7% médian de l’effectif total de la structure).

Contribuer au développement local

On constate que bien qu’une grande partie des structures (33%) ait l’habitude de formaliser leurs actions envers des acteurs locaux, une plus grande majorité (44%) lance des initiatives sans mettre en place de véritables cadres de collaboration. Ce résultat démontre que les structures qui sont des acteurs locaux importants, gagneraient à mieux suivre l’état de leurs projets de collaboration, notamment en mettant en œuvre des partenariats sur le long-terme et en développant les actions de type « co-construction », tant profitables aux bénéficiaires locaux qu’aux structures elles-mêmes.

Contact(s)

Benjamin LEMOINE

Tél: 01 57 27 12 16

Marie-Hélène ORSAY

Tél: 01 57 27 11 52

Pauline PICHEREAU

Tél: 01 57 27 11 62

Stéphanie AFTIMOS

Tél: 01 57 27 12 35