En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus.

Horizons maintenance : Les choix stratégiques d’achats ont des incidences sur les bâtiments durant plus de 20 ans

Pourquoi avez-vous rejoint ce projet sur la maintenance immobilière de l’ANAP ?

Nous sommes à la fois contributeurs sur des points précis grâce à nos experts, mais nous avons également besoin des textes réglementaires et de l’outil GER pour exercer notre activité immobilière, qui inclut la maintenance curative, la maintenance préventive ou encore l’investissement, et qui constitue notre cœur de métier.

L’association H360 est une association professionnelle régie par la loi de 1901. C’est l’association nationale des cadres et experts techniques hospitaliers. Elle propose une représentation de l’ensemble des métiers, fonctions et missions propres aux techniques mises en œuvre en milieu hospitalier. L’association H360 est créatrice des journées HOPITECH.

H360 contribue depuis 2009 aux travaux de l’ANAP sur la maintenance. Cette collaboration s’est traduite par un partenariat en 2014 et par la mise à jour des publications sur ce thème de la maintenance en 2015.

> Site de l'association H360

Pour de gros établissements, la construction, l’exploitation et la maintenance sont respectivement prises en charge par trois acteurs différents. Or, l’absence de coordination entre ces différents acteurs engendre une difficulté de vision globale. L’objectif de ce projet est donc d’organiser la maintenance immobilière en anticipant le GER, mais également de mieux concevoir les bâtiments de demain, en capitalisant sur les bonnes et les mauvaises pratiques issues des retours d’expérience, notamment concernant les problématiques de coût global.

Face à cette situation, le guide actuellement diffusé par l’ANAP constitue notre raison d’être professionnelle. Ainsi, nous justifions notre activité par l’anticipation des années à venir, sachant que les choix stratégiques opérés concernant les achats peuvent avoir des incidences sur les bâtiments durant 20 ou 30 ans. Dans ce cadre, il est nécessaire de savoir articuler investissement, exploitation et maintenance avec un raisonnement en coût global. Or nous ne disposons pas nécessairement de toutes ces compétences.

L’association H360 a lancé une enquête au sujet de l’éclairage à LED. Dans ce cadre, il est apparu que les produits de certains industriels étaient réellement garantis pour 50 000 heures, tandis que la durée de vie réelle des produits d’autres fournisseurs moins chers n’était pas conforme avec les promesses du catalogue. Ces derniers renvoyaient des produits de replacement, mais l’opération de changer les éclairages a tout de même un impact important sur le coût global de la prestation.

Compte tenu de ces éléments, le but de notre association est de mutualiser les bonnes pratiques pour mieux anticiper. Ainsi, nous avons mené un travail concernant les gammes de maintenance qui nous paraissent opérationnelles, dans l’objectif de constituer une base de travail.

D’après vous, la démarche Horizons Maintenance est-elle utile pour les établissements de santé ? Et en quoi ?

La démarche Horizons Maintenance est utile aux établissements de santé pour plusieurs raisons. Elle apporte des supports techniques et méthodologiques aux établissements qui en sont dépourvus, tels que les EHPAD. De plus, tous les cadres techniques n’ont pas nécessairement la même interprétation des référentiels ni les mêmes moyens pour répondre aux obligations réglementaires. Face à cette situation, le fait de disposer d’un outil commun constamment mis à jour permet de rationaliser le travail des cadres techniques, afin qu’ils soient le plus opérationnels possible.

Très nombreux sur le sol français, les EHPAD disposent malheureusement de très peu de compétences techniques. S’ils sont généralement des structures de petite taille, ils disposent globalement des mêmes équipements et des mêmes obligations réglementaires que les établissements de santé. Il nous a donc semblé important de mutualiser la démarche et de faire en sorte qu'elle soit adaptée aux établissements de santé et aux EHPAD.

Les carnets d’identité ou les carnets de santé d’un EHPAD et d’un hôpital contiennent souvent les mêmes équipements. Seules l’échelle et la puissance de ces équipements varient. Le panel des équipements d’Horizons Maintenance s’applique donc également aux EHPAD.

Vous avez tout particulièrement contribué à la partie sur les textes réglementaires, pouvez-vous nous en parler ?

Nous tenions donc vraiment à ce que le volet d’Horizons Maintenance relatif aux textes réglementaires de 2009 soit mis à jour.

Un travail important a donc été engagé via la mobilisation de six personnes de l’association. Parallèlement, nous avons également utilisé un outil de veille.

Par ailleurs, lors de notre congrès annuel HOPITECH, nous consacrons systématiquement une demi-journée sur la réglementation et les textes parus impactant les établissements. Il nous paraissait donc logique d’y rattacher le volet réglementaire d’Horizons Maintenance, cela permet dans le même temps de réaliser une mise à jour annuelle de ce volet. Cette mise à jour peut également conduire à l’ouverture de nouvelles rubriques, notamment concernant les énergies renouvelables. HOPITECH sert donc de support opérationnel pour alimenter la mise à jour du volet d’Horizons Maintenance relatif aux textes réglementaires.