En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus.

La gestion des lits au CHU de Bordeaux : " Mettre en place une cellule d'ordonnancement, c'est trouver le bon lit, pour la bonne personne au bon moment. "

VOUS PARTICIPEZ AUJOURD'HUI AU " CERCLE GESTION DES LITS " À L'ANAP, EN QUOI CONSISTE CE CERCLE ? QUE VOUS APPORTE CE TYPE DE RÉUNION ?

L'ANAP organise régulièrement des réunions pour les établissements qui travaillent sur un projet de " gestion des lits ", dans le cadre des projets performance. Participer à ces réunions nous permet, à travers les retours d'expérience et les outils qui sont présentés, de repartir avec du concret et des points de vigilance ; c'est ici que nous avons entendu parler de l'ordonnancement, cela nous a orienté dans notre réflexion. En effet, quand nous avons débuté les travaux du chantier " gestion des lits " dans le cadre du contrat performance signé en 2010, nous avions une approche très transversale.  Nous nous sommes vite rendu compte que nous n'avions pas pris la bonne voie et avons recentré la réflexion sur un seul pôle.

Nous travaillons depuis maintenant un an et demi sur notre projet de gestion centralisée de l'ordonnancement des séjours. Les cercles ont alimenté notre réflexion lors de la phase d'élaboration du modèle durant laquelle il a fallu " embarquer les équipes ". Les 4 groupes de travail multidisciplinaires achèvent actuellement les protocoles de fonctionnement de la cellule.

Entendre des établissements, du gros CHU à l'établissement de taille modeste, qui nous disent "  notre projet de gestion des lits, ça a marché " cela motive !

QUELS SONT À VOTRE AVIS LES FACTEURS CLÉS DE SUCCÈS D'UN PROJET DE GESTION DES LITS ?

Il n'existe pas de modèle clés en main. Le projet au CHU de Bordeaux est venu concrétiser tout un ensemble de réflexions préalables sur la question de la programmation, de l'amélioration des sorties, de la mutualisation… Avec la mise en place d'une cellule d'ordonnancement, nous allons mettre en lien toutes ces réflexions et les aborder de front.

Ce type de projet implique des changements majeurs dans des modes d'organisations. Prendre le temps est un facteur clé de réussite.

Associer tous les professionnels à la construction du projet nous semble également déterminant.

SI VOUS DEVIEZ VOUS ADRESSER À UN ÉTABLISSEMENT QUI SE LANCE DANS UN PROJET DE GESTION DES LITS, QUE LUI DIRIEZ-VOUS, QUEL EST L'INTÉRÊT D'UN TEL PROJET ?

Mettre en place une cellule d'ordonnancement, c'est trouver le bon lit, pour la bonne personne au bon moment. C'est tenir compte du flux de patients non-programmés pour améliorer l'accueil des patients aux urgences et faciliter le travail des urgentistes.

La gestion des lits est une thématique transversale qui concerne tous les professionnels et permet d'actionner tous les leviers organisationnels. Centraliser l'ordonnancement, c'est optimiser la programmation des examens et donc les durées de séjour, anticiper la disponibilité des lits pour éviter les déprogrammations, fluidifier le parcours patient dans une logique de filière de soins.