En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus.

Moderniser un établissement sur site

L'ANAP PUBLIE UN GUIDE MÉTHODOLOGIQUE CONSACRÉ AUX OPÉRATIONS DE MODERNISATION DES ÉTABLISSEMENTS SUR SITE. VOUS AVEZ PARTICIPÉ AU COMITÉ TECHNIQUE EN CHARGE DE CE PROJET, QUE POUVEZ-VOUS NOUS EN DIRE ?

Ce projet de l'ANAP a en effet associé, au sein d'un comité technique, des représentants d'établissements de santé publics, privés et d'ARS. Ils présentaient des profils divers, avec aussi bien des « novices » que des personnes bénéficiant d'une longue expérience de telles opérations.  Au cours de ma carrière  de directeur j'ai acquis une expérience à travers plusieurs opérations de ce type, et j'ai pu faire bénéficier l'ANAP de mon expertise.

Le comité technique a fait remonter les attentes des professionnels, a validé les thématiques et la démarche préconisée. Il a supervisé des visites destinées à observer les pratiques de plusieurs établissements ayant procédé à une opération de modernisation : un panel représentatif de petites et grandes opérations, d'opérations ayant présenté des difficultés ou non… Nous aboutissons aujourd'hui à la publication d'un document dont l'utilité est évidente : il propose une méthodologie simple mais non simpliste, il incite à mettre en œuvre une démarche rigoureuse adaptable à des situations diverses. Il peut être utilisé par les responsables d'établissements de taille moyenne qui mènent rarement de telles opérations.

Jusqu'à présent, les opérations de modernisation des établissements de santé étaient menées sans appui, sans l'aide d'une méthodologie. Désormais, le guide de l'ANAP, qui capitalise sur les expériences des grands plans d'investissements des années passées, existe.

L'OPÉRATION EN COURS AU CH DE SAINTE-ANNE EST-ELLE MENÉE SELON LA MÉTHODOLOGIE PRÉCONISÉE PAR L'ANAP ?

Le CH est en effet en train de rénover un bâtiment d'hospitalisation donnant directement sur la rue Cabanis. C'est une opération lourde, avec notamment la surélévation d'un étage au bâtiment, la reconfiguration des entrées et des accès verticaux… Le projet est mené par un binôme de direction, le directeur référent du pôle concerné et moi-même. Un ingénieur est chargé de coordonner et de gérer le projet au quotidien : je l'ai incité à prendre connaissance du guide, qui lui permet d'avoir un fil conducteur, de penser à tout...

L'opération est donc menée dans les règles de l'art méthodologique décrites dans le guide (même si elle est menée en maîtrise d'œuvre interne) : de la structuration du pilotage à la communication, en passant par le suivi du planning, l'association au projet des différents acteurs, la limitation des nuisances, etc. Mais encore une fois, la publication ne présente pas des recommandations contraignantes, exhaustives ou limitatives ; elle incite à la réflexion et permet d'identifier les points à ne pas oublier, rien n'empêche les établissements à aller plus loin dans la méthodologie.

POUR PRENDRE UN EXEMPLE CONCRET, COMMENT AVEZ-VOUS GÉRÉ LES NUISANCES SONORES OCCASIONNÉES PAR CES TRAVAUX ?

Principalement par la communication, interne au sein de l’hôpital mais aussi externe vis-à-vis de nos voisins directs. J’ai présenté le projet lors de conseils de quartier, nous avons mis en place un numéro de téléphone pour toute question sur les travaux, nous communiquons régulièrement avec les conseils syndicaux, les copropriétés voisines, notamment lors des phases de démolition. Nous ferons une journée portes-ouvertes avant l’ouverture du bâtiment, prévue à l’automne 2013, pour le personnel de l’établissement et les riverains également.