En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus.

« Pour l’intégration des Solutions Durables dans toutes les dimensions liées aux soins » Didier Bourdon

Quelles étaient vos motivations pour venir au Cercle Développement durable ?

Elles étaient nombreuses. Je travaille avec l’ANAP depuis longtemps et j’apprécie depuis longtemps de participer aux réunions. Pour ce cercle, j’ai également été intéressé par l’élargissement de champ de réflexion du développement durable à la perception des missions par les patients. Cet angle est nouveau et cela permet un renouvellement des participants.

Que pensez-vous de cette rencontre entre professionnels sur des thématiques croisées ?

Trois thèmes de l’ordre du jour se rapportent à des processus de soins et un seul au développement durable. Il serait intéressant d’insérer dans chaque thème une composante relative au développement durable. Par exemple, dans le groupe bloc opératoire, le développement durable n’est pas évoqué, alors que les blocs opératoires produisent beaucoup de déchets à risques infectieux.

Que diriez-vous de notre prochain cercle à un directeur d’hôpital, en vue de l’y intéresser ?

Je vois principalement deux dimensions qui peuvent intéresser un directeur d’hôpital :  la relation avec le patient et le lien avec la qualité et les processus de soins. Un directeur d’hôpital doit comprendre qu’en s’intéressant au développement durable de manière approfondie, il travaillera nécessairement à l’amélioration des processus de soins.

Je pense également que les directeurs d’hôpital peuvent trouver un intérêt économique à la prise en compte du développement durable. D’ailleurs, le travail sur les blocs opératoires et la gestion de la production des déchets sont au cœur des processus environnementaux. Nous pouvons effectivement réduire le volume des déchets à risque infectieux. A l’APHP, le coût de traitement de ces déchets est équivalent à celui de l’ensemble des autres déchets. Il y a donc un enjeu économique, ainsi qu’un enjeu en termes de valorisation des déchets. Enfin, le cercle développement durable aborde les enjeux de qualité de vie au travail ce qui ne peut laisser indifférent un directeur.

Le travail dans les blocs opératoires constitue l’un de mes axes stratégiques. Or nous rencontrons parfois des difficultés, en raison de fortes tensions sociales. Il faut donc faire preuve de pédagogie mais les enjeux liés au développement durable en valent la peine.

Contact(s)

Noémie PIERRON

Tél: 01 57 27 12 56

Stéphanie AFTIMOS

Tél: 01 57 27 12 35