En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus.

« TSN est une solution de mise en œuvre de notre stratégie sur les parcours », ARS Bourgogne Franche-Comté

Pourquoi l’ARS Bourgogne Franche-Comté a-t-elle rejoint le programme TSN ?

L’Agence Régionale de Santé a postulé sur TSN car ce programme répond à la fois à des besoins très opérationnels des professionnels sur le terrain et aux orientations de notre stratégie globale. Nous avons donc vu dans TSN une solution pertinente de mise en œuvre de notre stratégie sur les parcours de santé. Ainsi, nous avons positionné cette candidature comme une réponse opérationnelle et pragmatique à un certain nombre d’enjeux, notamment ceux liés au vieillissement et aux maladies chroniques.

Dans quelle mesure le projet eTICSS sera-t-il utile au système de santé ?

Ce projet est un laboratoire d’expérimentation et d’innovations pour répondre à des problématiques de rupture rencontrées sur les parcours. Nous allons ainsi expérimenter des solutions dans six parcours de santé pour une meilleure coordination des acteurs des champs sanitaire, social et médico-social et une fluidification de ces parcours. Dans cette optique, nous travaillons sur quatre axes :


- l’amélioration de la relation ville/hôpital,

- la meilleure coordination des parcours en s’appuyant sur une plateforme territoriale d’appui,

- l’amélioration de l’usage du médicament,

- la favorisation du maintien à domicile.

Comment envisagez-vous le rôle de l’ARS dans le programme TSN, en termes de pilotage stratégique et opérationnel ?

Le projet nécessite une adhérence forte entre les aspects stratégiques et opérationnels. A cet effet, le pilotage est assuré par l’ARS, notamment par le Directeur de la Stratégie qui s’appuie sur les personnes ressources du département de e-Santé, en articulation avec les autres directions de l’agence. Nous travaillons également avec nos partenaires : le GCS e-Santé Bourgogne, pour les aspects relatifs aux systèmes d’information, les réseaux de santé, qui vont composer la plateforme territoriale d’appui, ainsi que les acteurs des groupes de travail pour constituer le système d’information. Le lien entre le pilotage stratégique et opérationnel et les personnes qui vont mettre en œuvre ce pilotage est donc très fort.

Que vous apporte l’appui de l’ANAP depuis le début de cette expérimentation ?

L’ANAP joue un rôle essentiel dans ce programme. D’une part, elle assure un lien entre l’équipe projet eTICSS et le niveau national avec le ministère de la Santé. D’autre part, elle joue un rôle d’appui dans le partage d’expérience entre les régions TSN. Enfin, l’ANAP nous fournit des conseils et assure un suivi mensuel très intéressant qui nous permet de disposer à la fois d’un regard médical et méthodologique. L’ANAP nous aide souvent à nous poser les bonnes questions au bon moment.