En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus.

Un indicateur pour mesurer la performance ambulatoire

Pourquoi un indicateur de performance en chirurgie ambulatoire ?

Le taux de chirurgie ambulatoire est insuffisant pour mesurer la performance ambulatoire en chirurgie d’un établissement. En effet, le taux brut de chirurgie ambulatoire ne donne pas de notions sur les volumes des pratiques ambulatoires, sur les actes innovants réalisés, sur l’organisation ambulatoire et sur l’éventail des spécialités chirurgicales faites en ambulatoire (case-mix ambulatoire). L’ANAP a travaillé en lien avec l’ATIH et 15 experts nationaux en chirurgie ambulatoire pour construire un indicateur composite prenant en compte toutes ces composantes.

Quels objectifs ?

Chacun peut voir et suivre dans le temps la performance en chirurgie ambulatoire d’un établissement de santé et la comparer avec d’autres établissements selon 4 classements :   
- niveau national,   
- niveau régional,   
- par catégorie d’établissements,   
- entre établissements de même spécialisation.

Quelles informations sont disponibles ?

3 niveaux de lecture sont proposés :

  • Le composite, synthétique de lecture et d’appropriation simple, permet de positionner rapidement un établissement.
  • Ses 3 composantes pour un premier niveau d’analyse : activité (50% du composite), organisation (30% du composite) et innovation (20% du composite).
  • L’étude approfondie, acte CCAM par acte CCAM, pour connaître finement ses points forts et faibles par spécialité chirurgicale et en comparaison avec des référentiels nationaux.

Comment y accéder ?

En quelques clics depuis l’outil Hospi Diag, au niveau du bouton « indicateur de performance CA », après avoir choisi un établissement, toutes les comparaisons sont possibles à partir :
- des tableaux de valeur,
- des représentations graphiques sous forme de triangle : un axe pour chacune des 3 composantes et un point sur chaque axe déterminant la surface d’un triangle correspondant à la performance ambulatoire d’un établissement
- des listes détaillées d’actes CCAM

Quelles utilisations pour les professionnels de santé, les établissements et les institutions?

L’indicateur de performance chirurgie ambulatoire permet de nourrir le dialogue de gestion à plusieurs niveaux :

  • dans un établissement entre les médecins, les soignants et les directeurs,
  • entre un établissement et son ARS, dans le cadre notamment de la contractualisation,
  • au niveau des sociétés savantes permettant aux équipes d’une même spécialité de comparer ses pratiques professionnelles et organisationnelles et de les faire évoluer vers les bonnes pratiques

Quelles perspectives ?

Il est déjà possible de mesurer la performance d’un établissement en 2015 et de la comparer à 2014 et 2013. Cet indicateur composite sera alimenté chaque année dans Hospi Diag et sur Scan Santé.