En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus.

Retour sur la web conférence "Trois pays à l’épreuve du Covid-19", un moment riche en enseignements

Danemark-France, comment et jusqu’où la résilience d’un système de soins est-elle possible ?

Le système de santé danois a connu en 2007 une complète transformation structurelle et numérique des services de santé. Il est presque entièrement public, basé sur le principe d’accès universel, avec des outils totalement numériques. Le rôle des médecins généralistes et des municipalités y est central, notamment concernant les soins à domicile et les personnes âgées.

Le Danemark a fait partie des pays qui ont eu une mise en place anticipée du confinement généralisé et de la fermeture des frontières. C’est aussi l’un des premiers à avoir annoncé un déconfinement graduel et contrôlé de la population. Quels sont les premiers enseignements à tirer de la crise Covid aux regards de la France ? Quel a été le rôle des médecins de ville danois et du gouvernement pendant la crise ? Comment faire évoluer les systèmes et gérer les équipes ? 

Avec :

  • Anne Smetana (Danemark), Directrice adjointe, Healthcare Danemark
  • Mads Koch Hansen (Danemark), Anesthésiste – ancien Directeur de l'Hôpital de Sygehus Lillebælt et responsable de la gestion du covid-19 dans plusieurs hôpitaux au Danemark
  • Frédéric Boiron (France), Directeur général du CHU de Lille
  • Pierre Pribile (France), Directeur général de l’ARS Bourgogne-Franche-Comté 

Irlande-France : première ligne et soins critiques à l’épreuve de la crise

Comment les différents acteurs du système de santé ont-ils dû rapidement augmenter leurs capacités de prise en charge ? Comment ont été repensées les coopérations intra et inter hospitalières et inter-régionales ? Il n’y a pas de différence technique entre la France et l’Irlande mais des différences d’organisation.

Retour sur les nouvelles pratiques en matière de prise en charge en France et en Irlande. Mais également sur la maturité du système d’information en Irlande, la place de la régulation nationale et de l’unité nationale de soins intensifs (ICU), le renforcement des ressources médicales, et son modèle de santé « Hub & Spoke ».  

Avec :

  • Michael Power (Irlande), Chef de service à Beaumont Hospital – Clinicien responsable du Programme national de soins critiques, Division des programmes de stratégies cliniques, Health Service Executive 
  • Pr Jean-Paul Mira (France), Chef de service de Médecine Intensive Réanimation à l'Hôpital Cochin (Paris) – Président du Conseil National Professionnel de Médecine Intensive Réanimation (CNP-MIR)
  • Pr Catherine Paugam (France), Directrice générale adjointe de l’APHP - Chef du service Anesthésie-Réanimation de l’Hôpital Beaujon (Paris)

Complétez ces échanges en consultant les productions de l’ANAP  : renforcer les liens entre les unités de soins critiques et construire une offre de soins adaptée à une population

La publication "Premiers éléments d’organisation des filières de soins critiques en France" apporte des pistes aux ARS et aux acteurs des soins critiques en s'appuyant sur une gradation, pour permettre des parcours sûrs, pertinents et soutenables. Les recommandations proposées ont été conçues pour être réalisables, pragmatiques et porteuses de sens. Elles abordent les organisations avec transferts des patients, celles avec transfert d’informations et télémédecine, et celles s’appuyant sur des transferts de compétences médicales. Elles se basent sur plusieurs retours d’expérience français et étrangers proposant des modèles de régionalisation ou de fragmentation.

Consulter la publication

 

La publication "Le positionnement territorial : construire une offre de soins adaptée à une population" décrit et documente le positionnement territorial d’un établissement de santé comme facteur constitutif d’une stratégie de (re)composition de l’offre de soins au service d’une population. Constituée de 12 fiches pratiques, la démarche préconisée comprend quatre phases : caractériser la population du territoire, réaliser l’analyse de l’activité, positionner l’offre de soins dans le territoire, définir et structurer les opportunités d’évolution d’activité. Vous trouverez dans chaque fiche les objectifs poursuivis, les méthodes de calcul ou d’analyse ainsi que des exemples tirés de situations réelles pour évaluer le positionnement territorial de votre établissement.

Consulter la publication

Liens utiles

  • Table ronde 1 : Danemark-France, comment et jusqu’où la résilience d’un système de soins est-elle possible ? > Voir
  • Table ronde 2 : Irlande-France : première ligne et soins critiques à l’épreuve de la crise > Voir

Publications utiles

  • Premiers éléments d’organisation des filières de soins critiques en France > Consulter
  • Le positionnement territorial : construire une offre de soins adaptée à une population > Consulter

Contact(s)