Semaine de la Qualité de vie au travail : travailler ensemble, un levier d’amélioration pour les organisations en santé

La semaine de la QVT, en quelques mots

Pour l’édition 2021, l’ANACT a choisi un thème dont l’acuité a été rappelée par la crise sanitaire. Après plus d’un an de crise, nous pouvons dire que si les organisations de santé ont tenu, si les professionnels ont fait face, c’est notamment grâce à leur capacité à travailler ensemble, à coopérer pour trouver ensemble les solutions les plus efficaces. Retrouvez le programme de la semaine de la QVT de l'ANACT : webinaires, podcasts et temps d'échanges :

Consultez le programme de la semaine de la QVT

 
Plus largement, la question de la qualité de vie au travail et du collectif est au cœur de la transformation du système de santé. Elle a un impact direct sur la qualité des soins prodigués et sur l’attractivité des établissements.


Redonner du sens au travail en agissant sur l’organisation du temps de travail

La gestion des effectifs et du temps de travail a un impact direct sur la qualité de vie au travail des professionnels en établissements mais également sur la qualité des soins. Pour autant, identifier les leviers et s’inscrire opérationnellement dans un management favorable à la qualité des soins et à la qualité de vie au travail ne va pas de soi et nécessite de décrypter certains sujets, notamment organisationnels. Les choix stratégiques en matière d’organisation du temps de travail (modèles horaires, autonomie en matière de remplacements, etc.) vont impacter directement le volume des effectifs nécessaires au bon fonctionnement de la structure.

L’organisation des effectifs et du temps de travail est le fruit d’une démarche projet réfléchie, méthodique, et analysée à chaque étape pour s’adapter aux besoins de soins et aux attentes des professionnels.

Découvrez nos ressources sur la gestion du temps et des activités


Identifier et réduire les irritants liés à la désynchronisation des temps

L’ANACT a défini six facteurs clé de la qualité de vie au travail parmi lesquels trois s’appliquent tout particulièrement aux besoins des équipes hospitalières : les relations sociales et de travail, le contenu du travail, l’organisation du travail, tous 3 liés à la cohésion de l’équipe autour du patient. La synergie des intervenants auprès du patient peut être largement améliorée grâce à une démarche de synchronisation des temps médicaux et non médicaux. Il s’agit de coordonner les intervention, de respecter ce qui a été programmé, de ne pas faire attendre les autres, d’éviter de les interrompre, de consacrer des temps dédiés au fonctionnement de l’équipe, etc. En bref éviter bon nombre d’irritants de tous les jours qui ont un impact délétère sur la qualité de vie au travail et la qualité du soin prodigué aux patients.

Consultez notre offre sur la synchronisation des temps médicaux et non médicaux


Agir pour un management positif

Travailler ensemble, un fil rouge qui est apparu dans notre dernier Cercle consacré à la RSE et aux RH durables en santé. Accédez au replay intégral de cette journée d’échanges au cours de laquelle plusieurs experts et professionnels ont échangé sur les enjeux de RH durables.  Parmi les thèmes abordés, Patrick Demurger, directeur général de la MAIF a abordé le rôle fondamental du management positif. 

Si vous aussi êtes convaincu de l’importance du management pour la qualité de vie au travail et la performance globale d’un établissement et que vous êtes un professionnel du sanitaire ou du médico-social en situation de management, candidatez à notre appel à candidature pour nous aider à construire un autodiagnostic du manager en santé. 


La RSE : une démarche globale qui intègre la question de la QVT

Inscrire son établissement dans une démarche RSE nécessite d’appréhender la complexité des enjeux, de s’acculturer et de prendre en compte un contexte territorial et organisationnel spécifique. Cela permet aux salariés de prendre part au projet d’établissement et d’en devenir acteurs. Lorsqu’ils sont associés à cette recherche de sens et partagent un sentiment de contribution, alors, la RSE engendre la QVT. Pour vous accompagner dans cette démarche, l’ANAP ouvre des espaces de partage où les professionnels peuvent échanger sur des thématiques précises, comme la lutte contre le gaspillage alimentaire ou bien encore la réduction des consommations énergétiques.

> Découvrez et rejoignez nos communautés de pratique

Si vous êtes engagé dans une démarche pour valoriser l’empreinte socio-économique de votre établissement, répondez à notre appel à candidature pour contribuer à la publication d’illustrations de cas concrets et de fiches pratique. Votre expérience nous intéresse.

Contact(s)