En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus.

Projet parcours personnes âgées : territoire Ile-de-France

Type de contrat : Contrat de territoire

Date de signature : 21 janvier 2013, en présence de Marisol Touraine, Ministre des Affaires sociales et de la Santé et de Michèle Delaunay, Ministre déléguée auprès de la ministre des Affaires sociales et de la Santé, chargée des Personnes âgées et de l'Autonomie.

Durée : 3 ans

ACTEURS

Les signataires du contrat s’engagent à deux niveaux : le niveau stratégique et le niveau opérationnel.

Au niveau stratégique, les signataires sont : la CPAM, l’Agence régionale de santé d'Ile-de-France, et la Ville de Paris.

Au niveau opérationnel, les signataires sont : l’APHP (pour la filière gériatrique et l’HAD), le Réseau de Santé Paris Nord et le Clic Paris Émeraude Nord Est...

PRINCIPES

A la différence du contrat en Pays de Loire, l’engagement repose en Ile de France sur un contrat ad hoc appelé "contrat de territoire", où sont définis un système de gouvernance, des actions et des modalités de suivi.

Le contrat de territoire comporte 2 axes de travail, améliorer l’existant et faire différemment :

  • Améliorer l’existant : l’objectif est d’aider les professionnels à mieux s’organiser pour répondre aux besoins des personnes âgées et réduire les recours inopportuns aux urgences,
  • Faire différemment : il s’agit de répondre aux besoins des personnes âgées, avec la conduite d’une nouvelle expérimentation sur la gestion de l’insuffisance cardiaque, programme PICSA, avec 3000 personnes suivies sur les 3 arrondissements sur 3 ans. Le contrat est axé sur cette thématique car il s’agit une pathologie très consommatrice de ressources à l’hôpital, la part des personnes ayant une insuffisance cardiaque est extrêmement importante sur ce territoire.

MODALITES D'ANIMATION

Un animateur, appelé référent programme, va être recruté afin d’assurer la coordination entre les groupes de travail thématiques qui ont à charge de mener à bien les actions inscrites dans le contrat territorial.