En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus.

Evaluer la valeur créée par les systèmes d'information de production de soins - Programme de Recherche sur la Performance du Système de Soins (PREPS)

CONTEXTE ET ENJEUX

Dans le cadre du programme Hôpital Numérique, la DGOS a lancé en 2012 un appel à projets sous la forme d’un Programme de Recherche sur la Performance du Système de Soins (PREPS), dont l’objet est d’évaluer la création de la valeur par l’usage des SI de production de soins (SIPS).

Pour les décideurs hospitaliers, investir dans le système d’information reste d’abord affaire de conviction. Si la littérature scientifique internationale apporte des indices forts et convergents sur l’impact positif de l’informatisation en santé, les éléments de preuve et de démonstration restent rares au niveau français.

Le dynamisme des politiques publiques pour le développement des systèmes d’information hospitaliers (SIH) a permis aux hôpitaux d’entrer massivement dans l’informatisation du cœur de métier de l’hôpital : il y a donc une opportunité majeure pour observer et, à court terme, systématiser les méthodes de mesure de l’impact des SIH sur la performance des organisations de santé.

Évaluer la création de valeur par les SIH, permet de :

  • passer de l’évaluation du système informatique - combien d’ordinateurs, quelle puissance de calcul, quels temps de réponse, etc. – à celle du système d’information « co-auteur de la performance hospitalière », comme le dit Dominique Deroubaix (DG des Hospices Civils de Lyon) – quelle amélioration de la prescription en biologie, combien de temps gagné par le médecin lors de consultation complexe, etc. ;
  • avoir la même exigence scientifique pour l’introduction des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans les processus de soins que pour toute innovation thérapeutique, et donc, en considérant les TIC comme une technologie de santé à part entière.

En appui à ce Programme de Recherche sur la Performance du Système de Soins (PREPS), l’ANAP a été missionnée pour :

  • faciliter la traduction des résultats de ce programme de recherche dans des méthodes concrètes utilisables par les établissements ;
  • capitaliser sur les résultats des projets de recherche, en produisant in fine un cadre d’analyse standard de l’évaluation de la mise en œuvre des SI en santé.

OBJECTIFS ET IMPACTS VISÉS

PREPS SIPS est un programme à caractère scientifique dont l’objectif est d’évaluer la création de la valeur par les SIPS pour les établissements sanitaires et pour les acteurs à leurs interfaces. Cette évaluation porte sur le parcours global du patient et cible plus particulièrement 4 axes :

  • La qualité et la sécurité des soins
  • Les conditions de travail des personnels
  • L’efficience économique
  • L’efficience organisationnelle

BÉNÉFICIAIRES DU PROJET

Le projet identifie deux principaux bénéficiaires :

  • La communauté scientifique nationale et internationale dans le domaine du SIH, qui bénéficiera de la production de publications dans des revues scientifiques sur l’évaluation de l’impact des TIC sur la performance des établissements de santé
  • Les établissements sanitaires et les acteurs du système de santé à leur interface, par la mise à disposition d’outils d’évaluation et d’un cadre de référence agrégeant les différentes méthodes de mesure de la création de valeur produites par les équipes régionales

MODALITÉS D'INTERVENTION

L’ANAP est mandatée par la DGOS pour assurer l’animation scientifique et le pilotage opérationnel du programme. Pour accompagner les équipes de recherche, l’Agence s’appuie sur 2 instances :

  • Un comité de pilotage composé des institutions pilotant la politique nationale relative aux SIH : DGOS , DSSIS, ASIP, ARS, HAS, ANAP. Il est chargé de valider :

    • Les projets sélectionnés à la suite de l’appel d’offres
    • Les méthodes d’évaluation proposées par les ER

  • Un comité scientifique composé d’experts dans les différents champs disciplinaires mobilisés, qui a pour mission principale :

    • Evaluer les candidatures à l’appel d’offres PREPS
    • Orienter et enrichir la commande initiale, sur le plan scientifique
    • Contribuer à la qualité des travaux, des livrables et des outils finaux

L’ANAP assure en outre la cohérence de la mise en œuvre des projets de recherche :

  • Appui méthodologique aux équipes de recherche
  • Suivi d’avancement des projets de recherche
  • Communication
  • Capitalisation

    • Élaboration de la synthèse nationale des résultats
    • Consolidation d’un cadre de référence national pour l’évaluation

PRODUITS ET EFFETS VISÉS

Les produits directs du projet ont une double vocation, opérationnelle et académique :

  • A partir de mi-2014, l’ANAP démarre la construction d’outils opérationnels de mesure de la création de valeurs par les SIPS à partir des résultats des travaux des équipes de recherche.
  • Au fil du temps, les équipes de recherche publient leurs résultats dans des revues académiques et font des communications dans des forums scientifiques.

Les principaux effets attendus de PREPS SIPS sont :

  • La production de méthodes valides et normalisées qui répondent aux besoins des établissements pour mesurer l’impact de leurs investissements dans les SIPS
  • La création d’un cadre de référence national pour évaluer l’impact des systèmes d’information sur le système de soins
  • L’impulsion d’une dynamique de recherche au niveau national avec des publications scientifiques de haut niveau dans le domaine du SIH

STRUCTURES PARTICIPANTES

Deux candidatures ont été retenues suite à l’appel d’offres lancée par la DGOS en Mai 2012.

  1. Projet e-SIS
    Investigateur principal : Centre Léon Bérard (Lyon)
    Le projet « e-SIS » est structuré autour de 4 axes de recherche : l’impact des SIS sur les consultations externes, l’HAD et le parcours du patient, la performance globale mesurée par des indicateurs macro et le pilotage stratégique.
  2. Projet eval SI
    Investigateur principal : AP-HP
    Le projet « eval SI » est structuré autour de 3 axes de recherche : impact de l’informatisation sur le circuit des examens de biologie et d’imagerie, l’informatisation des documents de sortie et l’impact organisationnel de la mise en place du DPI.

ORGANISATION DU PROGRAMME / CALENDRIER

Le déroulement du PREPS s’échelonne sur 5 ans (2012 – 2017) et comporte 3 phases :

Phase 1 : Cadrage, construction et validation des méthodes d’évaluation (Septembre 2012 - Décembre 2013)

Phase 2 : Mise en œuvre du programme et production de l’outillage (Janvier 2014 - Décembre 2016)

Phase 3 : Analyse de résultats et publication (Janvier 2017-Décembre 2017)