En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus.

« La qualité de prise en charge des résidents doit être la base du projet immobilier » Jérôme Fournier, Le Noble Age Groupe

Vous avez contribué au guide de l’ANAP sur les repères organisationnels et de dimensionnement en surface en EHPAD. Pourquoi avoir apporté cette contribution ?

En tant que société privée commerciale responsable, nous sommes toujours intéressés par la création de liens avec le monde associatif et public. C’est dans cette optique que nous avons souhaité contribuer, pour partager notre savoir-faire. Depuis l’origine, nous avons créé des établissements selon un modèle bien défini. Nous appliquons cette même méthodologie en restructurant systématiquement les établissements que nous reprenons selon notre cahier des charges. Ce modèle d’entreprise unique fait notre identité.

Selon vous, qu’apportent concrètement ces repères et ces retours d’expérience aux gestionnaires d’EHPAD et aux autres acteurs du système ?

Il me semble qu’ils permettent de clarifier les réflexions des gestionnaires qui ont parfois une idée confuse de leurs projets immobiliers.

Selon vous, comment doivent s’articuler le projet immobilier et le projet d’établissement ?

Selon moi, le projet d’établissement doit définir le projet immobilier. Celui-ci constitue un outil de travail, qui doit répondre au projet d’établissement et à la prise en charge des résidents (médical, soins, vie) et permettre de bonnes conditions de travail aux salariés. Le projet d’établissement est à la base du projet immobilier.

Enfin, quel conseil donneriez-vous aux gestionnaires d’EHPAD qui se lanceraient dans un projet de construction ou d’extension d’EHPAD ?

Je ne suis pas gestionnaire à proprement parler, mais je conseillerais de visiter d’autres établissements, dans d’autres secteurs, et de discuter avec leur architecte, pour s’assurer qu’il ne s’agit pas pour lui d’un premier établissement. et qu’il a bien appréhendé les enjeux du métier et de l’exploitation.

Le Noble Age Groupe

Le Noble Age Groupe est né en 1990 avec l’ouverture d’un premier EHPAD à Nantes. Depuis, les contours du groupe et de ses métiers ont fortement évolué. Le groupe a diversifié ses activités pour s’adapter aux attentes et besoins des personnes et à l’évolution de la santé.

> http://www.lenobleage-groupe.com/

Le guide « Repères organisationnels et de dimensionnement en surface en EHPAD » et le retour d’expériences sont disponibles en téléchargement sur le site de l’ANAP. Le guide peut être commandé en version papier