En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus.

Le point de vue de Benjamin Monier sur le projet "SI dans le secteur médico-social"

QUELS SONT, SELON VOUS ET L'ASSOCIATION LE CLOS DU NID, LES ENJEUX DES SYSTÈMES D'INFORMATION DANS LE SECTEUR DU MÉDICO-SOCIAL ?

Aujourd'hui, chacun mène ses actions dans son coin, c'est très hétérogène. Il n'y a pas d'entité qui cadre le tout et qui permette de rendre l'ensemble plus cohérent. Notre association le Clos du Nid gère 19 établissements accueillants des personnes handicapées. Nous avons développé un dossier unique du résident, nous y avons travaillé en interne. Ce qui nous manque, c'est de connaitre au niveau national ce qui est fait par les autres acteurs du médico-social, avoir un référentiel unique pour que les données soient référencées et partagées.

QUELLES SONT VOS ATTENTES CONCERNANT CE PROJET MENÉ PAR L'ANAP ?

Nous attendons de ce projet du concret ! Nous avons besoin d'outils, à utiliser tout au long du parcours de l'usager et qui faciliteraient la vie des établissements et des usagers. Les différentes acteurs sont aujourd‘hui obligés d'aller chercher des informations sans avoir des outils adaptés.