En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus.

Le point de vue de Florence Pougnet sur le projet "SI dans le secteur médico-social"

QUELS SONT, SELON VOUS ET POUR LA MAIA, LES ENJEUX DES SYSTÈMES D’INFORMATION DANS LE SECTEUR DU MÉDICO-SOCIAL ?

Le système d’information est à l’étude au sein de l’ EPN MAIAA. Je travaille tout particulièrement sur le projet du "guichet intégré", qui constituerait le point d’entrée de la personne ou de n’importe lequel des opérateurs existants à condition qu’ils partagent leurs feuilles de route, leurs outils. LE SI partagé constitue un pilier essentiel du guichet intégré. Le SI est un appui au gestionnaire de cas car il est, tout au long du parcours de la personne, son référent. Il se doit de bien communiquer et surtout de recevoir les bonnes informations. Il est donc nécessaire de rationaliser les accompagnements, d’éviter les doublons d’intervention. Le SI pourrait être une solution aux problèmes de sécurisation des informations.

QUELLES SONT VOS ATTENTES CONCERNANT CE PROJET MENÉ PAR L’ANAP ?

J’attends du projet mené par l’ANAP une sensibilisation des différents acteurs et la proposition d’outils en accord avec nos besoins. Il est maintenant nécessaire que les enjeux du SI soient perçus au niveau national pour nous permettre enfin de sortir de nos frontières : métiers, territoriales, régionales …et permettre de rassurer les partenaires ! Il faut homogénéiser les SI car aujourd’hui chacun se débrouille, cela ne va pas de pair avec un système cohérent et adapté au terrain. Ce projet constitue une opportunité de faire reconnaitre la nécessité de travailler sur un SI commun, et donner du sens aux maitres mots : décloisonner, intégrer, partager.