En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus.

Le point de vue de Ghislain Tobie sur le projet "SI dans le secteur médico-social"

LES SYSTÈMES D'INFORMATION DANS LE SECTEUR DU MÉDICO-SOCIAL...Y CROYEZ-VOUS ?

Les systèmes d'information dans le secteur médico-social sont primordiaux à de nombreux égards. Et même s'il reste beaucoup de chemin à parcourir, il faut absolument y croire, c'est fondamental. Nous voyons deux enjeux principaux dans cette question :

  • La question d'une meilleure prise en charge des personnes accompagnées dans le cadre de leur parcours de santé : coordination des structures et des professionnels autour des besoins de la personne...
  • Le sujet du pilotage et de l'efficience de l'activité et de la gestion des établissements et services.

Les enjeux sont très importants mais la complexité reste forte ! Elle est notamment liée à la diversité des types de structures concernées mais aussi à la nature des populations accueillies, qui est très diverse. La nécessité de renforcer la coordination des acteurs sanitaires et médico-sociaux renforce également la difficulté de mener à bien ce sujet. En tant que réseau national, nous sommes bien sur très attentifs à ces questions et nous travaillons à des outils communs. En effet, les structures médico-sociales font face aujourd'hui à une recrudescence toute particulière de demande d'information sur leur capacité de gestion fonctionnelle et organisationnelle, sur des actions de prévention ou encore sur la démarche qualité.

L'ensemble de ces actions doit aujourd'hui être mesuré, interprété et surtout transmis notamment à certaines tutelles ou financeurs, car elles impactent parfois le montant des dotations qui leur sont allouées. Il nous semble donc tout à fait essentiel de travailler aujourd'hui à la définition des outils partagés, de leurs finalités et de leur mode d'utilisation.

Les systèmes d'information, non seulement nous y croyons, mais nous pensons qu'il est aujourd'hui impossible d'apporter un service de qualité à un coût maîtrisé sans système d'information performant.

QUELLES SONT VOS ATTENTES CONCERNANT CE PROJET MENÉ PAR L'ANAP ?

L'intérêt de ces travaux menés par l'ANAP porte principalement pour nous sur la réalisation d'un état des lieux qui, même s'il n'est pas exhaustif, permettra de mettre en avant les outils développés et mis en place par les gestionnaires. Nous sommes convaincus que sur un sujet comme celui-là, la clé de réussite d'une démarche partagée doit passer par la prise en compte des besoins et des pratiques des acteurs concernés.

Repérer ce qui marche bien, et le porter à la connaissance de tous est fondamental. Ces travaux doivent être menés en lien avec ceux du Comité Stratégique National des Indicateurs également pilotés par l'ANAP. La prise en compte des résultats de ces deux chantiers devrait permettre une réelle avancée sur cette question difficile des systèmes d'information dans le secteur médico-social.