Les soins critiques, aussi appelés "réanimation", "soins intensifs" ou "soins continus", prennent en charge les patients qui présentent une défaillance grave d’une ou plusieurs fonctions vitales ou qui risquent de développer des complications sévères. L’ANAP diffuse une publication à destination des ARS et acteurs des soins critiques pour renforcer les liens entre les unités de soins critiques, sécuriser les parcours, les coopérations.


Renforcer les liens entre les unités de soins critiques

La publication "Premiers éléments d’organisation des filières de soins critiques en France" apporte des pistes aux ARS et aux acteurs des soins critiques en s'appuyant sur une gradation, pour permettre des parcours sûrs, pertinents et soutenables.

Fruit d’une réflexion réalisée par un groupe composé de médecins réanimateurs, d’un médecin urgentiste, d’un médecin référent urgences et soins critiques auprès d’une ARS, et d’une directrice hospitalière, cette publication a été réalisée avant la crise sanitaire COVID-19 et n’aborde pas les réorganisations liées à la pandémie.

Les recommandations proposées ont été conçues pour être réalisables, pragmatiques et porteuses de sens. Elles abordent les organisations avec transferts des patients, celles avec transfert d’informations et télémédecine, et celles s’appuyant sur des transferts de compétences médicales. Elles se basent sur plusieurs retours d’expérience français et étrangers proposant des modèles de régionalisation ou de fragmentation.